Après plus de 20 ans passés dans l’univers de la grande distribution, j’ai choisi de quitter Carrefour dans le cadre d’un plan de départ volontaire. J’avoue avoir été démunie de me retrouver en recherche d’emploi, alors que je n’avais pas eu besoin de faire un CV, de me présenter devant un recruteur depuis si longtemps. D’autant que les règles du jeu avaient changé : fini les CV papier et les envois postaux.

J’ai rencontré CPE par hasard lors d’un salon pour l’emploi sur Paris. Je ne savais pas trop quoi en penser alors je suis allée à une réunion de présentation et j’ai tout de suite été enthousiasmée par la présentation et les objectifs de CPE : créer un réseau entre des anciens et des nouveau membres, animer des sessions de formation à la recherche d’emploi, partager ses expériences, être accompagné par une équipe de volontaires dévoués et ne s’intéressant qu’à notre réussite…

Je me suis donc inscrite immédiatement et ce que j’ai vécu a dépassé mes espoirs.

J’ai participé assidûment aux réunions du mardi après-midi, j’y ai rencontré des personnes d’horizons très différents, riches de leurs expériences professionnelles et de leurs qualités humaines. J’ai assisté à de nombreuses sessions d’accompagnement à la recherche d’emploi : remise en forme du CV, atelier de présentation… mais j’ai surtout été accompagnée individuellement par mon parrain, disponible, enthousiaste et compétent dont les conseils et les encouragements m’ont aidé à me repositionner dans ma recherche et à reprendre confiance dans mes capacités à trouver un emploi. Les sorties mensuelles nous permettaient de nous retrouver hors du contexte de la recherche d’emploi et de découvrir les richesses culturelles de Paris.

J’ai d’ailleurs été rapidement embauchée en tant que Responsable Ressources Humaines dans un cabinet d’expertise comptable proche de chez moi. Et je sais que ce succès, je le dois en grande partie à CPE. Bien sûr, j’étais toute seule face aux recruteurs mais j’avais été préparée à cet enjeu, aux questions pièges, j’avais été accompagnée pendant ces quelques mois sur les bonnes postures et la manière de présenter mes réussites…

J’ai gardé le contact avec certains membres de CPE via Linkedin, les mails… la Covid 19 a empêché les repas de fin d’année et les rassemblements festifs. Mais je garde espoir de pouvoir partagé mon expérience avec les anciens et les nouveaux membre de CPE dès que les restaurants seront à nouveaux ouverts !

Un grand merci à CPE, qui par l’expérience et la disponibilité de ses bénévoles aide efficacement les cadres en recherche d’emploi, quelque soit leur parcours, sans jugement et avec bienveillance. Vous devriez être reconnu d’utilité publique car ce que vous faites avec discrétion et humilité, permet à des individus un peu déboussolés de retrouver le cap pour au final, être prêt à reconquérir le monde du travail.